J’AI CREUSÉ UN FLEUVE ET JE ME SUIS JETÉ DEDANS

– Création 2019/2020 au Théâtre de Vanves –

Texte : Thomas Depryck

Mise en scène : Alice Gozlan

Création Lumière : Sarah Meunier

Scénographie : Salma Bordes

Avec : Julia de Reyke, Mélissa Irma, Zacharie Lorent, Thibault Pasquier

 

« Maintenant la route tourne et moi je file, je file tout droit. Je me sens bien.
Je me sens extrêmement bien.
Je ne me suis jamais senti aussi bien. »

J’ai creusé un fleuve et je me suis jeté dedans fait état d’un désarroi, d’une incapacité à faire face aux injonctions qui nous contraignent. Cette pièce à l’écriture vive, polyphonique, emprunte d’un humour noir joyeusement désespéré propose une réflexion sur la fatigue dans toutes ses formes contemporaines (burn out, bore out, dépression). Un homme est dans sa voiture. Il roule. Vite. Il est angoissé. Il pense à son fils, son rapport à la paternité. Il lui semble que la vitesse l’aide à penser, rend sa réflexion plus claire. Alors il accélère encore. Il vient de pleuvoir. Il trouve la route très belle. Un virage se présente mais il décide ne pas le prendre, de filer en ligne droite dans le décors. Il entame alors un voyage sur le fleuve des enfers, à bord de la barque de Caron.